Le secret des cigognes

 

Voilà, le cours de nos vies reprend doucement. Les premiers jours, nous avons pointé timidement le bout de notre nez, et puis très vite, instinctivement, joyeusement, comme les animaux qui retrouvent leur meute, nous avons retrouvé nos proches, nos parents, nos enfants. Eh oui, bien au-delà du shopping, des restaurants, des sorties entre potes, c’est la famille qui tient la première place dans nos cœurs !

La famille c’est notre cocon, ceux qui savent qui l’on est vraiment, ceux qui nous aiment au-delà de tout le reste, mais c’est aussi des secrets…. Ces secrets qui se propagent, se transmettent de génération en génération tel un héritage et nous transforment malgré nous.

« ELLE a grandi trop vite, trop seule, un peu de travers avec les moyens du bord.  Persuadée qu’un secret rôde autour de sa naissance et alors que sa vie tourne en rond, elle débarque de sa province pour rendre visite à sa sœur aînée ADÈLE. Séparées depuis l’adolescence, elles se connaissent mal, s’aiment un peu, se jalousent souvent.  Mais la vie est farceuse et la vérité n’est pas toujours là où l’on pense. A la recherche de son histoire, la jeune femme découvre la passion de sa sœur aînée pour les cigognes et son goût pour les galettes de riz. Elle imagine l’histoire de sa famille en faisant des claquettes, se bat, s’effondre, et avec l’aide de PIOTR, coach sportif amoureux d’ADÈLE, tente de savoir qui elle est vraiment. Pour la première fois de leur vie, les deux sœurs s’affrontent et avancent doucement vers un chaos qui pourrait les libérer.

Estelle Revéreau – 21 juin 2020, Fête des Pères.

Laisser un commentaire