Pour connaître Molière il faut lire….Boulgakov !

Pardon, Monsieur Mikhaïl Boulgakov, né en 1891 et dont l’esprit indépendant, incompris, brimé, écrasé sous la disgrâce de son temps représente aujourd’hui pour nombre de ses lecteurs, l’un des plus grands auteurs de la littérature russe contemporaine. Passionné de théâtre, c’est en narrateur qu’il nous dévoile la vie de Molière comme un roman.

Extrait
« Une accoucheuse qui avait appris sont art à la maternité de l’Hôtel-Dieu de Paris sous la direction de la fameuse Louise Bourgeois délivra le 13 janvier 1622 la très aimable Madame Poquelin, née Cressé, d’un premier enfant, un prématuré de sexe masculin.
Je peux dire sans crainte de me tromper que si j’avais pu expliquer à l’honorable sage-femme qui était celui qu’elle mettait au monde, elle eût pu d’émotion causer quelque dommage au nourrisson, et du même coupe à la France. »

Laisser un commentaire