L'auteur

Samuel Benchetrit débute sa carrière en écrivant et en dirigeant des courts métrages. Il s’intéresse ensuite au théâtre et devient Chevalier des arts et des lettres en 2007. Auteur de théâtre reconnu, c’est pour Marie Trintignant son épouse d’alors qu’il écrit COMEDIE SUR UN QUAI DE GARE.

 

La pièce

Sur un quai de gare, trois individus attendent un train qui a du retard. Ils ne se connaissent pas. C’est la nuit, il fait bon et la fille est plutôt jolie. Les deux hommes s’inquiètent alors de son avenir…

Avec humour et poésie, l’auteur nous parle d’amour intime ou filial, du temps qui passe, du renoncement. Entre situations cocasses et dialogues croustillants, les personnages se cherchent, s’attrapent et s’esquivent avec l’audace des inconnus qui se rencontrent sur un quai de gare.

 

Extraits

VINCENT : Ben on était en train de souffler sur nos cafés et il avait l’air triste…
Alors je lui ai dit : Vous avez l’air triste…
Il m’a dit : j’ai peur de la voir partir ; Moi j’ai répondu : j’ai peur de la voir arriver.
C’est à ce moment-là, je crois, que je l’ai séduit. (scène 4)

CHARLES : Un jour on était sur le quai d’une gare… on était bien, on attendait un train… Et puis, d’un seul coup ton regard a changé de direction…tu t’es levée pour aller rejoindre un étranger…Vous êtes partis tous les deux, mais juste avant de disparaître, tu t’es retournée…
Tu m’as dit : t’en fais pas papa, je reviens…» (scène 3)

MICHELLE : J’ai couru dans le couloir de la correspondance, et quand je suis arrivée, ton visage était déjà tourné vers moi… Il m’attendait…
Moi c’est ça l’image que j’ai retenue... ton visage en train de m’attendre. (scène 3)

 

L'auteur
Samuel Benchetrit

 

La mise en scène
Estelle REVÉREAU

 

L'affiche